LA MARQUE MARATHON WATCH

1904. C’est l’année de la création de Weinsturm Watch, par les frères Wein, à La Chaud de Fonds (Suisse). Devenue plus tard Wein Brothers, la société commercialise montres et horloges des deux cotés de l’Atlantique, avec l’implication de plusieurs branches de la famille. C’est Morris Wein grand-père de Mitchell Wein qui préside aujourd’hui à la déstiné de la marque, un descendant des créateurs installé à Montreal, qui fonde Marathon Watch en 1939.

Dès 1941 Marathon (dont le nom a été imaginé pour prouvé que les créations de la marque sont les meilleures sur le temps long) fourni aux armées alliées des chronographes et va dès lors se spécialiser dans les montres destinées au monde militaire. La première guerre d’Irak va etre un tournant pour la marque, avec un contrat confié par l’US Army pour ses troupes et une veritable reconnaissance de son savoir-faire.

Toujours fournisseur officiel de l’US Army, avec une gamme de montres (automatiques, mécaniques et à quartz) normalisées MIL-SPEC & OTAN, Marathon développe ses partenariats avec l’armée canadienne avec le modèle GSAR et est la première marque à obtenir le droit d’apposer le logo et le nom des unités israéliennes YAMAM sur un modèle spécifique, la JDD YAMAM, développée selon un cahier des charges spécifique.

La fabrication de tous les modèles est assurée, tradition oblige, de manière artisanale à La Chaux-de-Fonds (Suisse), avec tout le savoir faire accumulé et les normalisations militaires imposées par les clients. Le choix d’une illumination des aiguilles et du cadran par du tritium encapsulé (sur la plupart des modèles) assure un éclairage opérationnel et permanent, sur une période d’environ 25 ans.

Conçues pour résister aux pires conditions et “faire le job” quoi qu’il arrive, les montres Marathon allient deux éléments : l’élégance absolue exigée par l’homme viril & la dureté nécessaire à l’accomplissement de sa mission.